4 astuces concrètes pour moins procrastiner

Vous arrive-t-il souvent de trouver une bonne excuse pour reporter au dernier moment certaines tâches, à la maison comme au travail ? Avez-vous déjà subi les conséquences d’un retard de paiement de facture parce que vous vous disiez : « j’ai le temps » ?

« Après tout, si je ne le fais pas aujourd’hui, je le ferai (peut-être) demain… », murmure une petite voix à votre oreille...


Ces comportements de procrastination peuvent devenir insupportables pour les collègues ou les proches, et surtout ils vous desservent.

Voici donc 4 conseils pour ne plus rien remettre à demain (ou presque ;) !


1. Organisez vos tâches en étapes

Premièrement, pour arrêter de procrastiner, il faut être prêt à modifier son comportement. L’envie de faire différemment va naturellement vous pousser dans la bonne direction. Pour commencer, identifiez les moments de la journée où vous êtes productif. Faites une to-do list, (une liste détaillée d’actions à réaliser). Priorisez-les en les classant par ordre d’importance et/ou d’urgence: ce qui est important n’est pas forcément urgent et inversement. Pensez à associer le temps nécessaire à la bonne réalisation de chacune, sans toutefois surestimer la durée afin de ne pas vous décourager, mais pour aussi être lucide sur: est-ce que ça vaut vraiment le coût quand je fais le ratio temps et énergie consacrés vs bénéfice tiré.

Souvent, le plus difficile est de s’y mettre. Mettez en place des rituels: par exemple, lorsque vous engagez une note de frais, entamez la procédure de remboursement mise en place par votre entreprise dès le paiement effectué (des applis peuvent vous faciliter la vie pour ça). Ainsi, vous êtes aussitôt débarrassé d’une action à faire qui aurait pu traîner de nombreux jours sur votre to-do list.

Pensez à vérifier votre liste de tâches tous les soirs et à la mettre à jour pour le lendemain.


2. Evitez les sources de distraction

Plusieurs sources de distraction peuvent s’offrir à vous : téléphone, emails, réseaux sociaux, télévision, … Pour arrêter de procrastiner, définissez des moments où vous pourrez vous isoler sans écran non-nécessaire à la bonne réalisation de votre tâche. Ainsi, vous resterez concentré jusqu’à atteindre votre objectif. N’oubliez pas qu’à chaque fois que vous vous déconcentrez, votre temps de travail s’allonge.

Vous pouvez mettre en place une régularité dans la vérification de vos emails par exemple. Consultez-les à heure fixe ou une fois la tâche effectuée. Vous pourrez ainsi y répondre les uns après les autres, sans repousser leur traitement à plus tard.

Evitez également d’être en mode multi-tasking constamment: c’est une illusion de penser que vous gagnez du temps en faisant plusieurs choses à la fois. La plupart du temps, vous mettez plus de temps à faire une de ces tâches ou vous la faites moins bien. Tenez compte aussi que cela épuise plus rapidement votre réservoir journalier de concentration (on estime qu'on a en moyenne 3-4h de capacité de réelle concentration par jour).


3. Récompensez-vous et faites des pauses

On vous a confié un gros projet à réaliser et la date limite approche, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Pour vaincre une procrastination tenace, vous pouvez travailler par phases. Pour cela, il est nécessaire de déterminer au préalable une quantité de tâches à réaliser pour chaque étape. Lorsqu’une phase est complétée, accordez-vous une récompense.

Prévoyez des moments de pause après l’accomplissement de vos différentes missions. Vous pouvez également les considérer comme vos récompenses. Elles vous permettront d’y voir plus clair et de conserver une bonne motivation pour atteindre vos objectifs.


4. Soyez indulgent avec vous-même

La procrastination reste un comportement humain, ne vous blâmez pas.

Chaque jour, identifier une ou deux tâches principales que vous souhaitez réaliser et qui va vous demander plus de temps et de concentration que les petites tâches quotidiennes. Planifiez de les réaliser au moment où vous êtes le plus alerte et motivé. Pour certains, cela sera dès le matin en arrivant, à chacun de se connaître là-dessus.

Repérez les petites actions que vous pouvez rapidement réaliser. Cette première activité motive plus facilement certaines personnes à poursuivre leur effort et à rester énergique.

Enfin, une bonne nuit de sommeil (on ne le répète jamais assez, c’est le nerf de la guerre, la base de tout ;), une alimentation équilibrée et une activité sportive vous permettront également de diminuer votre procrastination.


On vous lance le défi de mettre en place au moins un de ces conseils dès demain, partagez-nous en commentaire ce qui a le mieux marché pour vous!




21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout