Rechercher

Amenez votre équipe à oser prendre des risques

Le rôle d’un leader est de créer un environnement où l'incertitude et le risque font partie de la vie. Où l'échec est une chance d'apprendre. Tout en créant un environnement sécure.

Mais qu'est-ce qu'un « environnement sécure” ? Les chefs d'entreprise parlent souvent de l'amélioration de la communication et du style de leadership pour aider à la création d'un espace sécure clair. Mais on peut aussi l’entendre comme un environnement qui encourage de nouvelles idées, la prise de risque et la créativité. C'est précisément ce que la plupart des dirigeants attendent de leurs équipes de nos jours. Après tout, l'innovation est le moteur des affaires.

Paradoxalement, ces dirigeants n'ont pas encore créé l'environnement nécessaire pour permettre à leurs collaborateurs de prendre des risques. C'est comme regarder une équipe s'entraîner : c'est ok de rater un tir ou de rater une passe, c'est à ça que sert l'entraînement. Mais dans une situation réelle, certains de ces joueurs hésitent, ou se figent carrément, car il y a une pression pour performer qui n'était pas là pendant l'entraînement. Amener ces joueurs à se détendre est plus facile à dire qu'à faire. Et il en va de même dans le monde de l'entreprise.


Premièrement, les dirigeants doivent comprendre pourquoi c'est si difficile. Pourquoi la plupart d'entre nous jouent-ils la sécurité dans un cadre d'entreprise ? Qu'est-ce qui rend si difficile de monter sur « scène » et de faire un exercice d'improvisation par exemple ? Pourquoi est-il si difficile de...

  • prendre la parole devant un cadre supérieur ?

  • exprimer une opinion différente ?

  • défendre un collègue ?

  • faire des commentaires sur une situation difficile ?

  • proposer une nouvelle idée non testée ?

Parce que vous vous sentez à nu, trop direct, embarrassé. Vous craignez que personne ne voie la valeur de votre nouvelle idée. Ou que les gens ait une opinion négative de vous. Et ce sentiment est terrifiant.


Vous souvenez-vous d'une situation professionnelle ou non professionnelle qui vous a fait vous sentir « à nu » ? "Je vais me ridiculiser."; "Ils ne m'aimeront pas.",... sont les pensées qui peuvent surgir.


Brené Brown, dans son livre à succès « Le pouvoir de la vulnérabilité », parle de ce genre de situation où nous nous sentons vulnérables, où il y a « l'incertitude, le risque et l'exposition émotionnelle ». Elle dit :

La honte est la peur de la déconnexion - c'est la peur que quelque chose que nous avons fait ou échoué à faire, un idéal auquel nous n'avons pas été à la hauteur ou un objectif que nous n'avons pas accompli nous rend indignes de connexion. Je ne suis pas digne ou assez bon pour l'amour, l'appartenance ou la connexion.”

De manière rassurante, elle explique que nous vivons tous cela et que nous avons tous peur d'en parler. Et moins on en parle, plus cette peur a de contrôle sur nos vies.


Quand l'un des membres de votre équipe échoue et que vous êtes mécontent et déçu, que faites-vous ? Vous culpabilisez ? Avez-vous honte? Critiquez-vous ? En fin de compte, tout cela conduit à la peur et à la honte, et à un environnement «psychologiquement dangereux» et donc où tout le monde joue la sécurité.

Une clé pour aller au-delà de ça est de se mettre à l’écoute de cette personne de votre équipe, de compatir à la douleur causée par son échec et de partager une histoire où vous avez été dans une situation similaire, vos sentiments du moment et et ce que vous avez fait à ce sujet.


Le fait de savoir qu'on n'est pas seul à vivre cela permet de sortir la tête du guidon et de commencer à réfléchir à la suite pour avancer. Parler ouvertement des choses sans craindre de dévoiler sa vulnérabilité est une clé de la résilience pour que les choses se passent mieux, ou du moins différemment, dans l’avenir.


« Je pense que les managers doivent assouplir les contrôles, pas les resserrer. Ils doivent accepter le risque ; ils doivent faire confiance aux personnes avec qui ils travaillent et s'efforcer de leur ouvrir la voie ; et toujours, ils doivent faire attention à tout ce qui crée la peur », écrit le co-fondateur de Pixar, Ed Catmull, dans son livre “Creativity, Inc: les secrets de l’inspiration”. C’est le management par la confiance.


Vous voulez que votre équipe soit plus créative et inspirée ? Vous voulez qu'ils arrêtent de jouer toujours la sécurité ? Et bien, les affaires sont par définition une affaire risquée. En tant que leader, vous devrez peut-être être le premier à prendre un risque : le risque de faire confiance à vos collaborateurs, de les laisser échouer et de ne pas les blâmer lorsque cela arrive. En bref, la construction d'un environnement psychologique sécure.


Bonne chance et partagez-nous vos expériences en commentaire!



8 vues0 commentaire