Rechercher

Le concept de "ville des 15 minutes"

Vous avez peut-être déjà rencontré le terme "15 minutes city" ou "ville des 15 minutes". Kesako ?


Le concept est une idée originale du scientifique franco-colombien Carlos Moreno. Il s'agit d'une stratégie de conception urbaine qui permet aux citoyens d'accéder à leurs besoins et services quotidiens en moins de 15 minutes à vélo ou à pied.


Moreno a présenté son idée en 2016 lors des pourparlers sur le climat de l'ONU à Paris, et bien que les gens l'aient adorée, ils pensaient que la notion de personnes travaillant plus près de chez elles était irréaliste.

Quelques années plus tard, la pandémie a fait du travail à proximité ou à domicile une réalité pour beaucoup. Et à mesure que de plus en plus d'employeurs adoptent des stratégies de travail hybrides, d'énormes opportunités se sont ouvertes pour les espaces de coworking en dehors du noyau de la ville.

Avec Moreno agissant comme son conseiller scientifique, Hidalgo a dévoilé son plan de «ville en 15 minutes» pour Paris dans le cadre de sa campagne de réélection de 2020. Sa vision était de créer des communautés autosuffisantes, de réduire la pollution et d'améliorer le bien-être des gens.


En 2021, la ville de 15 minutes a remporté le prix Obel - un prix international qui célèbre "les contributions architecturales exceptionnelles au développement humain".


La ville des 15 minutes, c'est de la décentralisation.

Au lieu de concentrer les commodités et bureaux sur un kilomètre carré par exemple, elles sont plus dispersées pour ne pas avoir à parcourir de longues distances en voiture ou avec les transports en commun.

Dans la ville des 15 minutes, d'autres services sont également accessibles à pied ou à vélo, notamment des équipements alimentaires, de santé, d'éducation et culturels.

Cela a d'énormes avantages environnementaux. La dépendance à la voiture est réduite, ce qui réduit la consommation de combustibles fossiles et les émissions de carbone.

Il existe de nombreuses façons pour les villes d'atteindre le statut de 15 minutes. Une façon, selon Moreno, est de créer différentes fonctions pour les bâtiments existants.

À Paris, par exemple, les cours de récréation des écoles sont ouvertes le week-end aux citoyens. Les rues autour des écoles sont fermées aux voitures afin que les enfants puissent marcher ou faire du vélo en toute sécurité.

Outre Paris, la stratégie de Moreno a également été adaptée pour influencer l'urbanisme d'autres villes du monde, notamment Buenos Aires, Chengdu et Melbourne.

En utilisant les 100 000 € du prix, Moreno et son équipe adaptent l'idée pour s'aligner de manière réaliste sur les zones à faible densité (30 minutes, au lieu de 15). Ils mènent une expérience dans le sud de la France pour comprendre les comportements en dehors des grandes villes.


Les espaces de travail périphériques et hors de la ville sont la clé du succès de la ville des 15 minutes

Il y a un appétit croissant pour cela, car les entreprises se rendent compte qu'elles doivent mettre en place des hubs où vivent leurs employés et leurs recrues potentielles. Certains employeurs investissent dans des adhésions individuelles au coworking pour ceux qui ne veulent pas travailler à temps plein au bureau.


Au Royaume-Uni par exemple, la demande de bureaux dans les zones suburbaines et rurales a augmenté de 20 % au cours du premier trimestre 2021, par rapport à la même période avant la pandémie. En revanche, la demande dans les centres-villes a chuté de 11 %.

Aux États-Unis, CoLab, une installation de coworking à Trumbull, dans le Connecticut, a connu une croissance record de mai 2020 à mai 2021, avec une augmentation de plus de 90 % des adhésions.

Les espaces de coworking de banlieue du monde entier connaissent une croissance importante à mesure que le travail hybride se répand et que les gens se déplacent vers des zones plus abordables.


Le coworking et le commerce de détail se combinent également pour faire du concept de ville en 15 minutes une réalité.

Publié dans Digiday, le PDG d'Industrious, qui compte plus de 100 espaces de coworking à travers les États-Unis (y compris dans des centres commerciaux), a déclaré que le modèle de travail hybride des personnes travaillant à domicile à temps partiel amplifiait la demande d'un lieu de travail "intégré à un ensemble plus large d'équipements et d'expériences, plutôt qu'en hauteur dans une tour".


Hospitalité et coworking font bon ménage

WorkChew est une entreprise qui met en relation des travailleurs à distance avec des restaurants et des hôtels qui ont besoin de maximiser l'utilisation de leur espace. En 2021, WorkChew a levé 2,5 millions de dollars en financement de démarrage pour transformer les hôtels et les restaurants en espaces de travail flexibles.

La PDG de l'entreprise, Maisha Burt, a lancé WorkChew en 2018 après avoir rencontré des restaurateurs et entendu parler des périodes de la journée où personne ne venait.

Les restaurateurs tenaient à laisser les gens utiliser leur espace pour travailler pendant les périodes calmes. Après la pandémie, les hôtels ont commencé à contacter WorkChew pour former des partenariats.


Si vous contribuez à transformer votre lieu de vie en ville des 15 minutes, partagez votre histoire avec nous!




5 vues0 commentaire