Le puzzle de la personnalité: introverti ou extraverti

Qu’est-ce qui recharge vos batteries ? Passer du temps seul.e. ou en compagnie des autres ? Les termes introversion et extraversion, rendus à l'origine populaires par le psychologue Carl Jung, sont maintenant devenus des termes courants pour décrire nos tendances humaines innées à la solitude ou à la recherche d’interactions sociales.


Une des erreurs communes lorsqu’on fait un présentation est de s’attendre à ce que les personnes du public réagissent à la présentation comme s'ils étaient des extravertis, sous prétexte que ce sont des chefs d’équipe, alors qu’ils sont majoritairement introvertis. Bien sûr, cela met plus à l’aise d’avoir quelqu’un en face qui réagit clairement à notre discours, cela donne de la motivation et nous guide pour appuyer sur ce qui fait sens ou au contraire passer (plus vite) sur ce qui semble moins pertinent. Cependant, il ne faudrait pas que cela cause au présentateur une situation de stress quand ça n’est pas le cas.


Cela est à la fois propre à chaque personnalité et c’est également culturel: un public lors d’un spectacle ou d'un concert n’aura pas la même propension à être expansif (applaudir, danser, chanter,…) si on est en France ou au Brésil...!


Leader n'est pas synonyme d'extraverti. Au cours des dernières années, il y a eu un regain d'intérêt pour la valeur trop souvent négligée du leader introverti. Nous avons vu une explosion de livres sur le sujet, comme par exemple “Quiet: The Power of Introverts in a World that Can't Stop Talking” de Susan Cain (traduction: “La force des discrets”, 2012). De multiples questionnements ont émergé: suis-je introverti.e. ou extraverti.e. ? Ou introverti reconverti en extraverti par nécessité dans mon travail, parce que c’est davantage valorisé par notre société, ou parce que je me suis libéré.e. de ce qui entravait ma vraie personnalité ? Il existe une perception erronée courante selon laquelle la présence du leadership est une qualité qui réside dans le domaine de l'extraversion, et que ceux qui sont des introvertis naturels devraient simplement apprendre à être plus extravertis . Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Le leadership consiste à gagner et à maintenir la confiance qui nous permettra d'influencer et de guider ceux qui se tournent vers nous pour obtenir une direction. Il est donc essentiel que nous communiquions de manière authentique. Si, comme l'indiquent certaines recherches, on estime qu'un tiers des personnes dans le monde sont des introvertis naturels, il est important que leur présence reflète qui ils sont vraiment.

Qu'est-ce que cela nous apprend ? Quelques qualités de base de l'introversion :

  • bien réfléchir avant de parler

  • une préférence pour les interactions en tête-à-tête plutôt que de présenter devant de grands groupes

  • la capacité à poser des questions réfléchies et à écouter pleinement les réponses


Pour que votre audience soit impliquée et engagée, arrêtez de voir le monde à travers vos propres attentes d'extraverti.


Et vous, êtes-vous un introverti travaillant pour véhiculer une présence de leadership authentique ? Comment conciliez-vous le besoin de rester authentique avec le besoin d'être accessible et inspirant en tant que leader ?

Partagez-nous votre vécu d’introverti ou d’extraverti...




16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout