Rechercher

Y’a-t-il un âge pour changer d’emploi ?

Quel que soit l’âge que vous avez, votre expérience et vos motivations vous permettent de trouver un autre poste. Le tout est de rester réaliste dans vos projets ;)


30 ans : le temps de tous les possibles

Vous avez plus ou moins 30 ans, vous êtes jeune, dynamique et peut-être même carriériste : c’est le bon moment pour changer d’emploi ! Que vous sortiez à peine de l’école ou que vous ayez déjà quelques fraîches années d’expérience professionnelle, vous êtes au fait des dernières technologies et vous avez développé votre esprit d’entreprise. Votre profil est donc particulièrement attractif pour les employeurs, qui recherchent à la fois le regard neuf et le punch de la jeunesse. Par ailleurs, si le niveau de rémunération n’atteint généralement pas des sommets avant 30 ans, le fait de changer d’emploi avant vos 40 ans pourrait résolument favoriser son augmentation. En effet, la mobilité externe sera toujours plus payante que la mobilité interne.


40 ans : l’opportunité de relever de nouveaux défis

La quarantaine, c’est un peu l’étape charnière dans une carrière. Ni junior, ni senior, vous êtes dans la période idéale pour changer d’emploi. En effet, alors que vous avez acquis de nombreuses compétences lors de vos précédentes expériences, par exemple en management, vous vous sentez à l’aise avec le fait de vous lancer de nouveaux défis. C’est maintenant ou jamais pour sortir de votre zone de confort. Intégrer une nouvelle entreprise, réaliser de nouvelles missions, collaborer avec de nouveaux talents : c’est un challenge qui vous fera vibrer. Dans cette tranche d’âge, vous aurez l’occasion de briguer des postes à plus fortes responsabilités.

Les entreprises recherchent régulièrement ce type de profil alliant savoir-faire et confiance en soi.


50 ans : la force de l’âge

Il est de coutume de penser que changer d’emploi à 50 ans est « impossible », ou du moins déconseillé. Il est vrai que se lancer dans un nouveau projet professionnel après 50 ans est plus difficile qu’à 30 ans, mais ce n’est pas impossible ! Votre motivation et votre vaste expérience seront vos premiers atouts pour séduire les employeurs. Certes, vous « coûtez plus cher » qu’un jeune actif, mais les compétences techniques et managériales que vous avez développées lors de vos différentes expériences n’ont pas de prix. Certains employeurs seront justement attirés par votre profil qui allie expertise et maturité.


Néanmoins, ne prenez pas cette décision à la légère, et prenez le temps de faire un benchmark des offres qui pourraient répondre à vos envies et à vos projets. L’idée est bien sûr de trouver un poste qui vous plait, mais surtout de trouver un employeur qui saura apprécier votre savoir à sa juste valeur.


Peu importe votre âge, l’important est de vous faire confiance. et de rester aligné dans ce que vous faites. C'est surtout en trouvant quel "carburant" vous anime que vous saurez visez le poste qui vous épanouira.




3 vues0 commentaire